JOE BATAAN - LATIN / SOUL Back / Retour

SOUNDS

 

BIO UK
 In 1965, he turned to music and formed his first group, Joe Bataan and the Latin Swingers. Bataan was influenced by two musical styles: Latin boogaloo and African-American doo-wop. Although Bataan was not the first nor the only artist to combine doo-wop singing with Latin rhythms. His talent caught the attention of Fania Records. After signing with them, Bataan released « Gypsy Woman » in 1967. He released eight original titles for Fania, including « Riot! », A gold record.

Joe Bataan, pionneer and king of Latin Soul, made out himself in doo-wop, anticipated disco music and prepared hip-hop. For more infos

»BIO
« En 1965, il se tourne vers la musique et forme son premier groupe, Joe Bataan and the Latin Swingers. Bataan a été influencé par deux styles musicaux: le latin boogaloo et l’afro-américain doo-wop. Bien que Bataan n’ait pas été le premier ni le seul artiste à combiner le chant doo-wop avec les rythmes latins. Son talent a attiré l’attention de Fania Records. Après avoir signé avec eux, Bataan sort « Gypsy Woman » en 1967.  Il sortira huit titres originaux pour Fania, dont « Riot! », un disque d’or. Ces albums de Fania mélangent souvent des chansons énergiques de danse latine, chantées en espagnol, avec des ballades soul plus lentes, en anglais, chantées par Bataan lui-même. En tant que chanteur, Ralfi Pagan et Harvey Averne étaient les seuls concurrents de Bataan sur la scène latino-américaine à l’époque.

Joe Bataan est a la fois pionnier et roi de la « Latin Soul », Joe Bataan s’est distingué dans le doo-wop, a anticipé la disco et défriché le hip-hop. Plus d’infos

George Febo. Bataan y a produit

PRESS ENG

PRESS FR

TERRITORY
World-Period 2019-2020